MKLINK: Créer des liens NTFS sous Windows Vista/7

Notamment utilisés par Windows Vista/7 pour mapper l’arborescence des répertoires de Windows XP (à des fins de compatibilité), les liens NTFS peuvent être très utiles. Comme sous Linux (outil « ln »), ces liens définis au niveau du système de fichier apportent plus de souplesse dans l’organisation des fichiers et répertoires. C’est en effet seulement depuis Windows Vista, que Microsoft a rendu cette possibilité facilement accessible via l’outil en ligne de commande MKLINK.

 

Le lien réel:
Le lien réel ou « hard link » est une entrée supplémentaire dans l’index du système de fichier (Master File Table). Cette entrée pointe naturellement vers les même octets que l’originale. La particularité du lien réel réside dans le fait que le fichier ne sera réellement plus accessible uniquement si tous ses pointeurs seront supprimés (donc représentativement le fichier et son raccourci).

 mklink /H lien fichier_cible

 

La jonction de répertoire:
Le point de jonction utilise un mécanisme complexe de filtrage des informations données au système d’exploitation par le système de fichier (Reparse Points). Ce type de lien ne s’applique qu’a des répertoires de volumes locaux, et n’utilise que des chemins absolus.

 mklink /J lien répertoire_cible

 

Le lien symbolique:
Le lien symbolique est de loin la solution la plus souple. S’appuyant également sur le mécanisme « Reparse Point », il permet de pointer vers un fichier ou un dossier, local ou distant, et peut utiliser un chemin absolu ou relatif.
Fichier:

mklink lien fichier_cible

Repertoire:

mklink /D lien repertoire_cible

 

Sous Windows XP/2003, il existe des outils spécifiques:
Mountvol: montage de volume NTFS
Linkd: création de point de jonction
Fsutil hardlink: création de lien réel
Junction: création de lien symbolique